1. L’incipit belge du roman de René Fallet

Le roman de René Fallet Le Beaujolais nouveau est arrivé paru en 1975 commence par l’incipit d’un poète … surréaliste belge! Achille Chavée tenait de la conception militante de l’engagement artistique, il avait d’ailleurs soutenu les ouvriers et les mineurs après les grandes grèves du Borinage en 1932.

La citation du roman est la bien connue: “Je suis un vieux peau rouge qui ne marchera jamais en file indienne.” Sic transit gloria mundi. Que dirait Achille, s’il savait qu’une de ses maximes orne l’ouvrage dont le titre même est devenu symbole d’un vin terriblement industrialisé ?

2. Le destin commun du Beaujolais et de la Bourgogne

Ces deux régions vinicoles sont, en quelque sorte, de plus en plus englobées. Les appellations communes aux deux régions commencent à faire leur petit bonhomme de chemin comme “bourgogne gamay” (minimum 85 % de gamay) et “coteaux bourguignons”.

Dans mon salon trône fièrement une affiche publicitaire “Beaujolais – Mâcon”. À cette époque, le Mâconnais était encore au Beaujolais (il est depuis devenu bourguignon). En Bourgogne également, les fêtes du vin nouveau existent, par exemple à Montagny en côte chalonnaise.

3. Les prix n’ont pas toujours été bon marché

Les prix des vins du Beaujolais n’ont pas toujours été bon marché. Sur la Carte des vins du restaurant Le Relais, lieu haut de gamme du pavillon de la France vinicole et gastronomique, les prix oscillaient entre 80 et 160 francs, les bourgognes rouges quant à eux entre 100 et 160. Nous étions en …1958 à l’Exposition universelle et internationale de Bruxelles (et les francs dont question sont donc des francs belges).

Le 15 mars 1916, le beaujolais était plus cher que Palmer (3e cru classé 1855 à du médoc à margaux) et Cantenac (2d cru classé) sur la carte du groupement lyonnais pour l’approvisionnement des soldats du front.

4. Le classement des crus du Beaujolais

On connaît tous le classement de la région du Beaujolais en (1) beaujolais, (2) beaujolais-villages et (3) crus du beaujolais (il y en a 10), dans le Nord de la région. Plusieurs tentatives de classement des crus ont eu lieu, sans pour autant passer à la postérité. La plus intéressante est sans doute celle d’André Jullien, dans sa Topographie de tous les vignobles connus, plus communément appelé Le Vignoble. Il catégorise les vins en classes.

> première classe : moulin-à-vent et chénas

> deuxième classe : fleury

> troisième classe : brouilly (et côte de brouilly), juliénas, cheroubles et morgon

> quatrième classe : régnié, saint-amour

5. Le beaujolais nouveau commence au Japon

La date de déblocage est la date à partir de laquelle les vins peuvent être commercialisés au client final. Il s’agit du troisième jeudi du mois de novembre. On peut les transporter à l’avance, achalander le magasin, préparer les rayons … mais aucune vente n’est permise.

Depuis que la terre tourne autour du soleil, il est une règle constante: le troisième jeudi du mois de novembre arrive plus vite au Japon qu’il n’arrive en France. Dès seize heures (heure belge) nos amis Japonais vont se régaler et nous devrons attendre minuit pour trouver un estaminet qui servira le précieux nectar. Fabrizio Bucella