Quatre plumes Uccloises se posent dans l’actualité littéraire

Une nouvelliste à retrouver … et trois nouvelles écrivaines à découvrir

Merapi et autres nouvelles

L’uccloise Joanna Jarecka-Gomez, linguiste, ancienne conseillère en politique internationale à l’Union européenne, se consacre aujourd’hui à la littérature. Son style enlevé et ironique vous emmène d’une seule traite jusqu’au bout du récit avant de vous inviter à une réflexion plus profonde…

Dans ce troisième livre “ Merapi et autres nouvelles ”, contient pas moins de seize nouvelles qui vous plongent au cœur d’un quotidien dont l’actualité défile en bande originale: de notre Forêt de Soignes, à Athènes et en passant par la Pologne des années 70 et le Hong-Kong d’aujourd’hui. Les héros du récit – des gens ordinaires en quête de bonheur – se confrontent à des choix et des situations inattendues. Des histoires de rêves, de passions, de traumatismes et de tensions poussées à l’extrême nous font entrevoir une part de vérité sur les valeurs de notre société et sur nous-mêmes.

Merapi, c’est le nom d’un volcan indonésien dont les éruptions ont causé des centaines des morts dans la population locale. Dans le même temps, il a contribué à améliorer les conditions de vie des survivants en fertilisant les terres. Certains indigènes considèrent Merapi comme un dieu et d’autres comme une malédiction.

Le livre est disponible à la Librairie Filigranes, avenue des Arts 39, 1040 Bruxelles, à la Librairie de l’Espinette centrale, Avenue de la Forêt de Soignes 332, 1640 Rhode-Saint-Genèse et à la Librairie Fort-Jaco Uccle  Chaussée de Waterloo 1352, 1180 Uccle

Merapi et autres nouvelles, de Joanna Jarecka-Gomez
Merapi et autres nouvelles. Joanna Jarecka-Gomez

Le faire ou pas ?  

 Alors. Le faire ou pas ? Oserais-je ? J’hésite. Encore. Toujours. Mais cette fois, j’y pense vraiment. Inimaginable. ” Déborah Danblon.

Depuis qu’elle est toute petite, Déborah se passionne pour les histoires.

En grandissant, elle a tout mis en œuvre pour partager sa passion. Déborah aime voyager à travers les livres et transmettre ce qu’elle y a glané. Et pour notre animatrice, lectrice, libraire (La – très vivante-  Licorne à Uccle), chroniqueuse pour des revues et la radio (La Librairie Francophone de France Inter diffusée sur la RTBF) et surtout, grande raconteuse, tous les moyens sont bons !

Passée de l’autre côté du miroir, celui de l’écriture, Deborah Danblon, raconte ses tourments suite à une perte d’identité sociale et décide de saisir l’occasion pour réaliser un rêve. Dans une sorte d’errance urbaine, dans différents lieux et quartiers de Bruxelles, elle ose enfin franchir la porte de l’établissement où elle réalisera ce rêve qui la hante et qui lui permettra d’oser être elle-même. N’en dirons pas plus sur ce rêve, laissant le soin à son récit “ Le faire ou pas ” de vous le dévoiler…

Éditions Lamiroy – : “ Nos LIVRES (Tous imprimés en Belgique) ne sont PAS en vente sur AMAZON” . Prix: 4 € (+ 1 € en envoi postal)/2 € en format numérique (sur toutes les plateformes)

Le faire ou pas ? Déborah Danblon.

On fera la fête sous le parasol rouge – Journal d’une bruxelloise confinée

Cette année 2020 ne ressemblerait décidément à aucune autre : pendant ce printemps insolent qui inonderait de lumière les parcs et nos jardins, nous tenterions de réinventer du sens à notre existence.

Confinés dans ce qu’on appellerait « la cabane » en mars, puis en octobre à nouveau, nous allions devoir vivre avec cette nouvelle donnée : plus rien ne serait comme avant et la pandémie durerait longtemps.

Dans cette drôle de guerre contre la covid, je déciderais de partir en résistance, de partager mes sentiments et mes émotions avec l’arme que je manie le mieux : la plume. C’est léger comme l’espoir, une plume. J’écrirais donc des chroniques quotidiennes sur facebook pour envoyer des bulles d’oxygène et de joie à ceux qui me liraient.

C’est qu’on n’allait pas se laisser aller ! On allait voir ce qu’on allait voir ! Ce moment serait celui des victorieux, de nous tous qui, modestement, allions lutter, chacun à notre manière, pour traverser cette épreuve et prouver que l’humanité n’est pas un vain mot.

Martine Bronzin, Uccloise née en Afrique, professeure de littérature et de langue française, écrit depuis toujours pour son plaisir. “On fera la fête sous le parasol rouge” est son premier ouvrage publié.

https://tinyurl.com/yyopmr4t

L’usure bancaire: des Écritures Saintes à nos jours

Pour une finance éthique et solidaire

L’usure, désignée comme un prêt avec un taux d’intérêt, fut d’abord interdite par les trois religions monothéistes, avant d’être accommodée et encadrée par la loi.

Dans cet ouvrage de Michèle Aktas, ancienne habitante d’Uccle et librairie à Linkebeek, fait sien le questionnement sur l’intérêt et raconte l’évolution de la pratique du prêt à travers ses luttes de pouvoir et en livre une analyse approfondie à travers la pensée religieuse, philosophique, politique et économique. Enfin, l’auteure souligne son impact sur la vie socio-économique en Occident ainsi qu’en Orient et s’attarde sur les solutions pour transformer le circuit bancaire conventionnel en un système éthique fondé sur le partage des profits et des pertes.

L’usure bancaire: des Écritures Saintes à nos jours. Pour une finance éthique et solidaire de Michèle Aktas. Éditions de l’Onde.  

L’usure bancaire: des écritures saintes à nos jours. Michèle Aktas.