C’est une initiative du Collectif des Riverains d’Uccle Centre. Pour faire “vibrer leur quartier”, soutenir les associations et les commerçants, ses membres ont décidé d’ajouter une ‘Uccle Centre’ spécialement brassée pour eux à la liste des “Bières de Quartier” produites par un duo de passionnés, Greg Malcause et Bruno Parmentier. Cette ‘Uccle Centre bio’, qui devient donc la douzième Bière de Quartier, a quelque chose de spécial: elle est brassée au départ de pains invendus récoltés localement, entre autres au “Pain Quotidien” du Parvis. Ces pains remplacent une partie des malts.

La douzième bière des apôtres de l’amer

Techniquement, cette bière bio est une Red IPA, une bière rousse à l’amertume marquée et à l’accent très bruxellois. Greg Malcause la résume par cette formule en tweetalig zinneke: “Bier qui roule de la gemeentehuis au Parvis via la Alsembergsesteenweg amasse la mousse, misschien à cause des pavés de Xavier. La Uccle Centre est une IPA brassée met oude baguettes uit de buurt, dont la kleur rougeâtre diabolique fait hommage au Vieux Spijt et à son oude poêle. Bienvenue aux wolven et aux héros, Uccle Centre sert l’apéro…!”

Pour les longues traversées

La tendance actuelle à produire des bières qui ont de l’amertume – qu’apportent les houblons – est, à l’opposé du goût inné de l’homme pour le sucré, la marque d’un goût acquis. Une évolution culturelle, donc, qui contrebalance heureusement un peu l’invasion nocive des sucres, cachés ou non, dans la malbouffe industrielle. Les bières IPA (pour India Pale Ale) ont historiquement une origine anglaise, qui prend racine dans l’exportation de bières anglaises en Inde. Pour qu’elles ne se gâtent pas pendant la longue traversée, on renforçait leur teneur en houblon, aux vertus antiseptiques. Le goût de ces bières à la couleur rougeâtre nous est revenu des Etats-Unis, entre autres. Il fait fureur chez les amateurs.

Une identité culturelle très forte

Les “bières de quartier” sont des produits artisanaux, qui ont une identité forte. Pour les créer, les brasseurs passionnés vont à la rencontre d’habitants, de commerçants, recueillent des anecdotes historiques afin d’inspirer la recette et son étiquette. Greg Malcause: “Nous réalisons les recettes et les testons dans nos propres petites installations, puis allons les brasser en plus gros volumes chez/avec d’autres brasseries artisanales. Nous brassons avec En Stoemelings, Jandrain-Jandrenouille, Valduc-Thor, Renard et maintenant La Binchoise pour cette Uccle Centre (pour pouvoir proposer une bière bio).  La majorité des +/- 5000 bouteilles du 1er brassin, disponible début juin, sera distribuée par l’Union des Commerçants d’Uccle Centre (UCUC) via des magasins/horecas du quartier, et vendue pour financer ses prochaines animations saisonnières du quartier (e.g. Saint-Nicolas, décorations / animations de Noël …) via une marge supplémentaire solidaire de 1€ TVAC par bouteille. L’UCUC n’ayant eu aucune rentrée d’argent durant la crise, cette opération est essentielle. Les établissements qui vendent les bières soutiennent donc l’animation du quartier et l’ensemble des autres commerçants.” Sébastien Rochedy, du CRUC (Collectif des Riverains d’Uccle Centre), annonce le lancement de la nouvelle bière pour le 11 juin. Juste après la réouverture des restaurants, juste avant le week-end de la Fête des Pères et du match des Diables Rouges. Bien visé! S.P.